Accueil Cyberattaque Vans, The North Face et Timberland paralysés par un ransomware

Vans, The North Face et Timberland paralysés par un ransomware

Rate this post

Le distributeur américain VF Corporation propriétaire de célèbres marques comme Vans, The North Face ou encore Timberland vient, à son tour, d’être victime d’une attaque par ransomware. A la veille du réveillon de Noël, l’impact sur les commandes et le chiffre d’affaires risque d’être conséquent.

Les attaques par ransomware, fréquentes pendant les fêtes, sont particulièrement préoccupantes lorsqu’elles visent le secteur de la grande distribution et de la vente au détail, amplifiant leur impact néfaste en raison de la forte affluence caractéristique de cette période. « L’attaque dont est victime VF Corp représente en quelque sorte un cas d’école : d’une part, le Groupe doit faire face à une attaque active pendant les semaines les plus animées de l’année et, d’autre part, il est le premier à devoir déclarer l’incident conformément aux nouvelles directives de la SEC, attirant davantage encore l’attention sur sa situation« , explique Chester Wisniewski, Directeur, Global Field CTO, Sophos.

Une réponse à incidents efficace

Mais il rappelle que, même si cette attaque a des répercussions sur le traitement des commandes, VF Corp est parvenu à en minimiser l’impact au niveau de ses points de vente. Selon les déclarations du Groupe, des données personnelles ont été volées, mais il est encore trop tôt pour en connaître les éventuelles conséquences pour ses clients.

« Deuxième bonne nouvelle, à l’image d’autres entreprises dotées d’un programme de sécurité bien conçu, VF Corp a activé son plan de réponse en d’incident de sécurité et fait appel à des experts pour traverser cette épreuve en limitant les dommages au maximum », ajoute Chester Wisniewski, Directeur, Global Field CTO, Sophos.